Vive la France - projet !

 En début de juin, nous avons eu la chance de participer à un projet de tournage pour un festival annuel organisé par la ville de Wolfsburg en Allemagne. Le but de ce film avait été de présenter l’esprit de la France, ses stéréotypes, sa culture, ses paysages merveilleux, ses ruelles atmosphériques, sa vraie cuisine (on a beaucoup mangé), ses immenses vignobles (on a beaucoup bu) et des endroits intéressants, tout ça à travers le longboard.

Le projet entier a duré 2 semaines et notre groupe était composé de 8 personnes :

Walter (réalisateur/producteur) : un vrai boute-en-train ! Doté d’un grand savoir, un homme merveilleux et intelligent, avec un caractère dur et ferme. Sachant ce qu’il veut, mais capable aussi de coopérer avec les gens et de les écouter. Ça se voit que c’est le type de patron qui dicte ce qu’il faut faire, mais sachant toujours trouver des compromis en cas de problèmes. Un personnage créatif et sérieux, avec un énorme sens de l’humour !


Joachim (cameraman) : un homme chaleureux et riant. Il n’a pas eu peur du défi de tourner sur un longboard, ce qui l’a trop amusé.


Uwe (deuxième cameraman) : Uwe est un homme sérieux qu’il est facile d’impatienter avec un manque de concentration et de professionnalisme, ce qu’on n’avait pas pu lui reprocher à lui. Toujours prêt le premier et attendant tous les autres ;). D’ailleurs, tous les deux cameramen s’y connaissaient parfaitement à leur boulot et adoptaient toutes sortes de poses, en fonction de ce qu’un cadre exigeait :).


Axel (ingénieur du son) : un monsieur modeste et silencieux, offrant toujours son aide sans en avoir jamais besoin lui-même. Amateur aussi de graphies urbaines, grandes ou petites, invisibles pour les gens ordinaires.



Sébastien (guide parisien) : nous n’avons malheureusement pas eu la chance de passer beaucoup de temps ensemble, car seulement à Paris. Par contre, il ne nous a suffi que de quelques jours pour voir que c’était un homme calme, mais seulement en apparence. Toujours en train d’observer silencieusement et de s’amuser de petites choses que d’autres gens normalement ne remarquent pas.

Sylvie (une guide allemande à travers la France) : une femme merveilleuse et débordante de bonté. Nous avons toujours pu compter sur elle, dans chaque situation. Les jours ou il faisait frais, elle nous courrait après avec des blousons, et quand on mourait de chaleur et qu’on croyait que le soleil allait nous réduire en cendres, elle nous inondait de boissons fraiches et de crèmes solaires.


Justin (skateboardeur de Hollande) – Laurent s’en est très vite fait un copain. Un garçon avec un tas de bonne énergie, fou comme Lolo, ou même encore plus ;) On ne s’est pas du tout ennuyé avec lui ! Chaque situation était un prétexte génial pour rigoler et faire les singes.


Nous – Alexandra et Laurent – vous nous connaissez déjà :)


Michel et Jean-Pierre (deux personnages accidentels pendant le tournage) – deux victimes (chanceuses ?) de Laurent et Justin. Nous avons essayé de négocier un contrat pour eux aussi, mais notre demande est restée sans réponse ;-P



Notre aventure a commencé à Paris ou nous avons passé trois jours, et ça a été une des périodes les plus dures de tout notre voyage. Le tournage commençait déjà à 6 heures du matin à Montmartre, avec une vue fabuleuse sur Sacré Cœur et des cafés atmosphériques.


L’après-midi, on déjeunait et revenait au plus vite (dans les embouteillages parisiens) à l’hôtel Ibis Style dans le 18è (petit, serré, monotone et cher, mais avec de bons petits dej) pour essayer d’autres vêtements qu’on nous avait envoyés d’Allemagne ; ensuite un petit somme pour rattraper un peu, et on repartait à 18h00 pour le tournage du soir. De cette manière, nous avons visité le Louvre et ses jardins, le musé Louis Vuitton, le Pont Neuf, la Tour Eiffel, le Marché Gare de Lyon, le Mont Saint-Michel, Notre Dame, l’Arc de Triomphe, le Pont Sully-Morland, et nous avons même eu l’occasion de boire du vin au célèbre Train Bleu.

 



Interessés ? :-)

À suivre…

Alex & Laurent